Archives de blog

victrola blog

Posted in chronique, experimental, Uncategorized with tags , , on janvier 20, 2009 by noreille

Une bonne nouvelle: Rob Millis, membre de climax golden twins, et  l’un des responsables de ce magnifique objet qu’est la compilation Victrola Favorites: Artifacts from Bygone Days, vient de lancer son blog. On peut espérer y trouver d’autres découvertes magnifiques, et des récits aussi palpitants que ces voyages à travers l’Asie et l’Amérique Latine et des rencontres comme celle de ces collectionneurs de 78 tours indiens, découverts durant ses voyages. Car comme beaucoup de passionnés et de collectionneurs, chaque voyage se transforme en chasse au trésor, comme cet autre périple, à Buenos Aires cette fois. Le blog de Rob Millis est également l’occasion, pour ceux qui avait aimé les illustrations, pochettes et vignettes qui font de Victrola Favorites une fête pour les yeux, de retrouver quelques-unes de ces récentes trouvailles.

‘We’re just trying to find the greatest next three minutes of your life’

Posted in pop culture, Uncategorized with tags , on avril 29, 2008 by noreille

… est le titre d’un article du Guardian consacré au « phénomène » des Mp3-blogs.

« It has been five years since MP3 blogs – also known as audioblogs – first started appearing on the web. In 2003, a few thoughtful music bloggers decided it would be a good idea to complement discussions of songs on their sites with the songs themselves, which readers could download in MP3 format and listen to straight away. Don’t just take our word for it, was the attitude – take the music too. »

nous disent-ils

Link ( via mudd up )

retour de flamme

Posted in Blogroll with tags on avril 14, 2008 by noreille

après un bref intermède, revoici noreille… rien n’a vraiment changé si ce n’est une vision encore plus floue qu’avant de pourquoi faire ce blog… le manque de réponse ne devant pas servir d’excuse au refus de l’action (sagesse de boxeur), cette page devrait reprendre son cours très bientôt. entre temps le sujet (du blog) a complètement éclaté: pourquoi envisager une seule seconde de se limiter à un genre musical, ou sonore, ou même à la musique. où peut bien se trouver la nécessité d’être plus cohérent ici qu’ailleurs? plus que des chroniques, que je déteste écrire, je préfèrerais lancer des pistes, suggérer des explorations… on verra bien… je m’y mets demain… (bd)