Dennis Johnson – November

Image

November est une pièce mythique, rendue d’autant plus mystérieuse par le fait que si peu de gens en connaissent l’existence, et encore moins l’ont entendue. Datant de 1959, les seules traces qui en ont longtemps effleuré étaient une version de 112 minutes, enregistrée sur une cassette qui avait survécu à grand peine au passage du temps. Elle était intitulée November, et était créditée à Dennis Johnson. L’enregistrement contenait une musique mélancolique, interprétée au piano solo, minimaliste à l’extrême, consistant en une répétition de cellules alternées, espacées pour en préservé les résonnances, et semblait improvisée malgré sa forme fixe, scrupuleusement précise. Partant de cette cassette, quelques années de recherches  ont été nécessaires pour en retrouver le contexte. La première découverte a été la durée réelle de la pièce, prévue à l’origine pour durer près de six heures. Son auteur Dennis Johnson, a quelques années durant fait partie d’un groupe de gens considérés aujourd’hui comme les fondateurs du minimalisme, parmi eux Terry Jennings et La Monte Young, et aurait abandonné la musique définitivement en 1962. On ne connait de lui qu’une poignée de compositions, dont aucune n’a été enregistrée. Outre ses qualités propres, l’importance de cette pièce pour l’histoire de la musique tient dans son statut de précurseur, précédant les œuvres majeures de La Monte Young et de Terry Riley de quelques années. Elle contient en germe les bases du minimalisme historique américain, une rupture d’avec l’avant-garde européenne (malgré des références notables à Webern),  un retour à la tonalité, et surtout une économie radicale de moyens. Sa longueur sera également une marque de fabrique pour l’école de New York, qui se concentrera sur des pièces lentes, se développant souvent sur plusieurs heures. Un travail complexe a été réalisé pour la recréer, sur base de la cassette d’origine et de fragments de partitions conservés par Johnson lui-même, qui avait tenté de la retranscrire dans les années 1970, tout en y ajoutant des variations, des corrections, des amendements. Elle a finalement été enregistrée en juillet 2012 à Kansas City par le pianiste R.Andrew Lee.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :