La Totalité comme Complot

je viens de mettre la main sur ceci:

Publication en français par les éditions « les prairies ordinaires » du premier chapître de « The Geopolitical Aesthetic: Cinema and Space in the World System » publié en anglais en 1992. Fredric jameson s’y lance dans une analyse du thème du complot à travers le cinéma américain des années 70. On pourrait croire que ce thème ne nous a plus quitté depuis, tant il est devenu un signe banal du climat (entretenu) de paranoïa de la fin du XXème siècle et du début de siècle-ci. Jameson montre les nombreuses différences entre le cinéma moderniste qui a précédé l’âge d’or du genre (avec l’ exemple des films de conspiration, et non de complot, d’Alfred Hitchcock, comme « La mort aux trousses ») et le cinéma postmoderniste qui débute dans les années 60 et 70. Comme les écrits de Slavoj Zizek sur le cinéma, le livre est un prétexte pour Jameson à rebondir sur ses chevaux de bataille: la critique des signes culturels du capitalisme tardif, et l’analyse des bouleversements apporté par le postmodernisme à la vision du monde contemporain. Malgré la réputation de « penseur compliqué » qui accompagne Jameson, ce petit opuscule se laisse lire avec grand plaisir, et donne envie

a) d’écrire un plus long article sur ce thème ( c’est pour bientôt)

b) de revoir tous ces films.

si cela vous tente, voici un début de liste non-exhaustive des classiques du complot. (Jameson se concentre sur le cinéma américain, et la situation politico-culturelle particulière des Etats-Unis, mais quelques films non-américains partagent cette même approche, comme par exemple « I comme Icare » d’Henri Verneuil)

Vidéodrome, de Cronenberg (1982)
Les trois jours du condor, de sydney Pollack (1975)
A cause d’un assassinat, d’A.J.Pakula (1974)
Les Hommes du Président, d’A.J.Pakula (1976)
Le gang Anderson, de sydney Lumet (1972)
Osterman weekend, de Sam Peckinpah (1983)
Blow Out, de De Palma (1981)
Conversation secrète, de FF Coppola (1974)
They live, de John Carpenter (1988)

3 Réponses to “La Totalité comme Complot”

  1. […] son livre “La totalité comme complot” (voir les épisodes précédents ici et ici), Fredric Jameson fait du film “Klute” un des trois volets de ce qu’il […]

  2. Comment avez-vous fait pour mettre la main sur ce livre ?
    Merci de votre réponse, Bien à vous

    • noreille Says:

      bonjour,

      le post date d’il y a quatre ans. A cette époque le livre était encore disponible en magasin…

      b

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :