Larsen – La fever Lit

Une double raison de se réjouir: Larsen sort son huitième album, il s’intitule « La Fever Lit ». Vous avez pu sans doute découvrir ce groupe italien, actif depuis plus de treize ans, grâce à ses collaborations avec Xiu Xiu, qui ont donné les excellents albums Ciautistico! et Spicchiology?, ainsi que pour ses spectacles inspirés des œuvres graphiques et surtout typographique de l’artiste tchèque Karel Teige. Un album reprenant une partie de ce spectacle, et comprenant les participations de quelques personnalités invitées comme David Tibet, Baby Dee, Julia Kent ou Johann Johannsson, était sorti en 2007 sous le titre Abeceda, Larsen and friends.

La deuxième raison de se réjouir est que ce nouvel album est rehaussé de la présence d’Annie Anxiety Badnez, aka Little Annie. Personnalité fascinante et décalée, cette diva du cabaret électronique avait déjà été responsable d’un des plus beaux albums de l’année  » When good things happen to bad pianos« , en collaboration avec Paul Wallfisch. Même si elle n’apparait que sur quelques plages, elle parvient à impressionner l’album entier de sa voix et de son panache. Non qu’elle tire la couverture à elle, au contraire, et il ne faut pas pour autant négliger le reste du disque. « La fever Lit » est probablement un des albums les plus aboutis du groupe, et il concentre tout ce qui a déjà été esquissé jusqu’ici, une production impeccable, une construction en crescendo imparable, une même aisance dans l’expérimentation que dans la chanson ou dans le drone climatique. Une grande partie de l’album a été composé pour un site spécifique : le Mole Antonelliano de Turin, un musée à l’architecture futuriste. C’est dans le dôme de ce bâtiment, dans l’immense cage d’escalier hélicoïdale, qu’ils ont trouvé la réverbération naturelle dans laquelle baigne tout l’album. Elle donne à ce disque une couleur qu’aucun effet électronique n’aurait pu obtenir, et approfondit encore son caractère flottant et mélancolique.

ci-dessous: une vidéo filmée en 2007 durant la tournée Abeceda. Le concert avait lieu à Kortrijk, durant le festival Happy New Ears, avec le line-up complet de Larsen and friends (ici David Tibet au chant).

d’autres vidéos de Larsen et d’autres groupes de l’écurie ImportantRecords sont disponibles sur la page youtube du label.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :