Aleph1

Aleph-1 est un alias de plus et un projet de plus pour Carsten Nicolai. Déjà connu, et-reconnu, du public et de la critique, sous les noms de Noto, d’Alva-Noto, et pour ses collaborations avec Ryuichi Sakamoto, entre autres, il est également le fondateur du label Raster-Noton, repère incontournable de l’électronique minimaliste. Ses préoccupations musicales prennent généralement un tour formel et conceptuel, presque mathématique. Ce nouveau projet qui le voit pour la première fois depuis longtemps s’éloigner de son label, ne déroge pas à la règle. Les pièces réunies sous ce nom, et publiées ici par le label IDEAL Recordings, se basent sur les théories du mathématicien Georg Cantor, qui défini en 1884 l’hypothèse de Aleph, une variante de l’infini, possédant les mêmes propriétés tout en permettant une mesure. Les huit pièces présentées sur cet album sont construite pour répondre à ce même postulat, et se basent sur des superpositions de motifs rythmiques et mélodiques, légèrement hors phase, pouvant boucler à l’infini sans se répéter pour autant. Loin de simplement produire une  » musique au kilomètre  » comme beaucoup de productions électroniques construites autour de l’idée de loops, de patterns, cette légère déconnexion suffit à transformer le musique d’Aleph en un tintinnabulement hypnotique, dont on est souvent étonné, lorsqu’il s’arrête soudain, pratiquement de manière arbitraire, qu’il puisse avoir une fin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :