Fanal II – Fanal III – Kai Althoff

Le troisième album de Fanal est le prétexte rêvé pour re/parler de ce groupe étrange, et parfois dérangeant, dont je suis, je l’avoue, grand fan. Fanal est l’autre projet de Kai Althoff, artiste multi-disciplinaire allemand  (hélas trop peu) connu également comme leader du groupe Workshop. Sensiblement plus brut que l’électro-folk de ce dernier groupe, Fanal explore des territoires plus sombres, plus abrasifs, plus douloureux. On aimerait qu’ils soient simplement personnels, freudiens, biographiques, ces territoires, mais en fait ils sont démocratiquement partagés, ces territoires, pour une fois. Ce sont ceux du malheur, du désespoir, du weltschmertz comme on dit chez lui, de la tragédie de vivre, simplement. Sur une électro lo-fi, perturbée par des rythmiques bancales, et qu’accompagne une voix au falsetto hystérique, Fanal plonge délibérément dans l’inconfort, dans le malaise. Néanmoins, passé la première sensation de chaos, de souffrance brute, se dégage une certaine cohérence, une sincérité désarmante, qui comme sa peinture, confronte la violence et la beauté. Hurlements, gémissements, une voix constamment en porte-à faux, à la fois agile et incontrôlée. Une musique primitiviste, héritière directe du minimalisme électro-belgo-germanique des années 1980, toute en bricolage et en machines grinçantes. Des mélodies un peu pop, un peu kraut, servies par des claviers acides, pour des déclamations expressionnistes, des plongées extatiques, des transes désespérées. Là où Workshop développait une pop bucolique, au sourire naïf, Fanal sonde et affiche la face morbide de l’artiste, son désarroi, son angoisse. On y comprend rapidement que Mittel-Europa, aux prémisses du XXIème siècle, n’est pas plus engageant, ni souriant, que 1936, ou 1984 ou un cancer du coeur. (bd)

pour vous en convaincre,

ainsi que la fake-youtube-video suivante:

et pour la  comparaison, un magnifique morceau de workshop,

Kai Althoff, le peintre, vit et travaille à Cologne et est représenté par la gallerie neu, qui a également publié le premier album de Fanal.

kai althoff -pink man

<b>Your pic was seen in the Desenfoques-Blur group.
I love it very much – keep up your great work
seen in :</b>
<a href="http://www.flickr.com/groups/desenfoques/"><img src="http://farm4.static.flickr.com/3277/3068115890_ef58fcea5c.jpg?v=0&quot; width="150" height="150;" />
</a><a href="http://www.flickr.com/groups/desenfoques/"><b&gt; "Desenfoques-Blur"</b></a>

Post 1 – Comment 1

Une Réponse à “Fanal II – Fanal III – Kai Althoff”

  1. voilà deux belles découvertes, merci :) les albums solo me rappelent un peu le collage sonore du premier album de Niobe ( que j’ai perdu de vue par après… ).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 31 followers

%d bloggers like this: